comme au cirque

Publié le par Marie

Le léonberg visiteur ne doit pas se négliger ... 

 

C'est pourquoi, je n'aime ni les ponts, ni les jours fériés propices à la paresse et au laisser-aller.

Athos, tu exagères : tu aurais pu te coiffer un peu ce matin !

  DSCF0682

      

  

019 (3)Après un démélage scrupuleux qui me fait perdre du temps, nous allons rendre visite à nos grands-mères du mardi. Nous passons en express, à l'accueil de jour Alzheimer, histoire de voler quelques caresses et petits gâteaux.  Les gros sont très en forme aujourd'hui...

 

Nous fonçons dans "notre" salle où arrive très vite Mme Desportes. Comme dans les grands films d'amour, gros plan sur Mme Desportes et ses chiens, pendant cinq minutes. Rien d'autre n'existe que son bonheur de les retrouver.

DSCF1150

 

Et comme un grand jaloux qu'il est, voici Ernest, le pou, qui fait tout ce qu'il peut pour attirer l'attention de Mme Desportes. Et vas-y que je me roule par terre....

DSCF1164

 

...et perdant toute dignité, il attaque même la danse du ventre.

 

DSCF1167

 

 Mme Desportes ne voit plus, mais elle se bidonne quand on lui raconte la scène.



Les premières effusions passées, nous pouvons enfin discuter un peu. Elle me dit ne plus avoir été triste les jours passés. Sauf au moment où nous sommes partis, la semaine dernière après notre visite et qu'elle s'est retrouvée toute seule. Mais bon "comme ses trois chéris sont là, elle en profite".



Elle me raconte la visite de son fils et la fierté de lui raconter les visites des gros. Elle me parle de ses chiens d'avant, Dick, Brunette et les autres.... Pendant qu'on papotte, Athos est venu vers elle, heu... un peu sur elle et lui tend avec élégance son popotin à gratter. Et plus elle papouille, plus il se relâche et commence à pencher dangereusement...

 

DSCF1161

 

C'est sans compter sur Ernest qui se la joue Monsieur Plus. Je le vois qui pose une patte sur Mme Desportes, me regarde, la regarde en disant : je peux ?  

Je demande son avis à Mme Desportes qui à Ernest sans hésiter : "allez viens mon petit chienchou, viens sur mes genoux".

 

DSCF1159

Me croirez-vous, mais je ne sais pas lequel des deux est le plus fier !

 

Heureusement qu'il s'est arrêté aux deux premières pattes mon Ernest, il est capable de tout... 

Entre pitreries et petis bavardages, le temps file et il est temps d'aller voir M. Leroy. Et au moment de nous quitter Mme Desportes éclate en sanglots. Alors nous entourons Mme Desportes de toute notre tendresse, jusqu'à ce qu'elle sourit à nouveau. Ce n'est pas facile pour elle, c'est vrai.

 

Arrive Monsieur Leroy. Il est aussi tout content de revoir les gros, qui lui rendent bien.

 DSCF1192

 

Il est revenu d'un séjour à l'hopital et a l'air en meilleure forme qu'avant. Il est joyeux et nous bavardons gaiment pendant qu'Athos fait ce qu'il peut pour s'attirer ses faveurs.

Pendant qu'Ernest prépare son coup en douce...

 

DSCF1174

 

 DSCF1181

C'est que je le vois venir mon Ernest. Avant de faire un coup fumant, il se tortille toujours. Et là il se tortille tout ce qu'il peut.

 

Alors, quand je demande à M. Leroy s'il serait content d'avoirun léonberg sur les genoux, il se marre en me disant : "ah, moi, chuis costaud, et j'adore avoir un léo sur moi ! " puis il rajoute tout gai : "un léo sur Léon ah ah !"

Y'a qu'à demander.

 

La bonne humeur est au rendez-vous aujourd'hui et même si les gros font les pitres, c'est pour la bonne cause ! 

A la semaine prochaine !

 

 

 

Note à l'attention des stagiaires qui seront formés par la superextramegagéniale association d'un coeur à l'autre ce week end : 

ces photos sont truquées pour faire plaisir aux lecteurs (c'est d'ailleurs pour ça qu'elles sont un peu floues), car jamais, ô grand jamais un chien visiteur ne doit monter sur les genoux de la personne à qui il rend visite. C'est bien connu ! 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Juin 2011

Commenter cet article

pat2 19/06/2011 10:46



salut, les deux gros, moi je suis dream le léonberg de poche comme as dit Marie, dis donc athos, il paraît que tu es un léonberg, mais vu la première photo j'ai des doutes heureusement,
après ça s'arrange et toi ernest y a pas que toi qui sait faire la danse du ventre moi aussi et même en dormant du veux des preuves ? regardes  heu je sais pas comment insérer une photo, vous pouvez m'aider ? merci les copains



Marie 21/06/2011 23:11



Un léo mal coiffé, ben vi, ça arrive ...



les passions de moune 17 17/06/2011 14:08



je vois que le squatte de genoux par les leos est un vrai bonheur ,pour eux et pour les demandeurs


Comme tes visites à Madame Desportes doivent lui apporter ,heureusement que tu lui redonnes le sourire avant de partir,ça doit être angoissant de voir cette vieille dame pleurer.


J'espère qu'il va y avoir plein de stagiaires pendant ce week-end de formation


(ha si tu n'étais pas si loin)


je te souhaite un très bon week-end Marie


bisous et toujours les papouilles aux nounours


là il a perdu toute crédibilité de classe ton Ernest en mode "vrac"



Marie 21/06/2011 23:11



Pourquoi ne pas venir en stage chez nous...? La route, tu sais...



Nicole 16/06/2011 22:31



Ils doivent passer un bon moment mamies et papies avec Athos et Ernest, mais moi aussi!!


Bonne soirée.



Marie 21/06/2011 23:12



Et puis moi la première !



cadix 16/06/2011 21:54



Encore un bon moment pour tout le monde !! Demain, nous allons avec un groupe (comme chaque mois) visiter une maison de retraite, mais c'est beaucoup plus confortable pour moi de le faire avec
plusieurs chiens !! Bises. FRANCOISE



Marie 21/06/2011 23:12



Merci de ta présence Françoise !



jo nina gus 16/06/2011 21:41



Quel style Ernest, il se fait tout petit.... et hop sur les genoux..... Il faut dire que Mme Desportes et Monsieur Leroy y mettent de la bonne volonté.



Marie 21/06/2011 23:12



Oui, il travaille son style ....