on avance...

Publié le par Marie

 

Le léonberg visiteur doit supporter les moqueries de ses voisines... 

 

Ici Athos subit avec son légendaire détachement les sarcasmes de Rosie la voisine.

Soit disant que mon gros aurait loupé son brushing et que tout ça ne serait pas arrivé s'il avait bien voulu mettre ses bigoudis comme tout le monde...

Pfff n'importe quoi. Ne sait-elle donc pas la Rosie, que les bigoudis ça décolle trop la racine du poil et que par temps humide, ça craint ? Non franchement, rien de tel qu'un séchage au sèche-cheveux, la tête en bas.  

     DSCF2127

  

019 (3)

Aujourd'hui, tous les trois sommes très contents d'aller à l'IME retrouver nos gentils zéducateurs Anaïs et Grégoire, et les zadorables Thomas et Doriane.

Dans le couloir, nous croisons Simon, qui est drôlement intéressé par les grands poilus. Affaire à suivre...

 

A peine installés dans notre pièce, Anaïs arrive avec Thomas. Il me dévisage, me sourit et dans un geste très surprenant et très tendre, il me serre dans ses bras. Puis, il s'approche d'Athos, s'accroupit et pose son front contre sa tête et reste comme ça quelques secondes. Athos qui a compris que ce n'était pas le moment de se faire remarquer, appuie lui aussi sa grosse tête contre Thomas. Moment magique.   Un ange passe.

 

Puis mon Ernest vient le saluer à son tour. Thomas semble apprécier le contact, il sourit, il touche, il réagit. Il est dans l'échange, présent, avec nous.

  

DSCF3421

 

Bien sûr de temps en temps, Thomas repart dans ses nuages, néanmoins il observe et communique avec nous.    

 

DSCF3420

 

Il essaie même de jouer à la balle avec Ernest !       

  DSCF3437

 

Thomas reste avec nous une bonne vingtaine de minutes, bien plus calme que la séance précédente, bien davantage dans l'échange et la communication. La relation progresse drôlement bien.

A lundi Thomas ! 

 

Entre le départ de Thomas et l'arrivée de Doriane, les gros léos disposent de quelques minutes pour relâcher un peu de tension. Et ça devient une traddition : séance de chahut général !

 

Grégoire arrive avec Doriane. Nous nous asseyons. Elle sourit et caresse les chiens, directement, ce qui est déjà très très bien.    

 DSCF3483 

Vous remarquerez à quel point les léonbergs savent être discrets, rester à leur place.

Ce n'est pas comme ces chiens mal élevés qui s'imposent. Non pas du tout.

Chez nous, c'est tout en finesse, une présence subtile.  

      DSCF3476

 

Lors de la première séance avec Doriane, j'avais pris le pari de parvenir à lui faire lancer un objet, geste qu'elle n'arrive pas à réaliser à ce jour. 

Pour stimuler Doriane, je lui demande d'aller chercher la balle dans le sac à dos, ce qu'elle fait avec un plaisir évident.

Puis, la balle en main, elle vient très vite au contact de ma main pour que je l'aide à faire le mouvement.

Bien évidemment mon Ernest, modèle de bonne éducation, nous rend la balle de bon coeur. (le premier qui se moque, je le désabonne).

 DSCF3481

 

Au bout de quelques minutes, on marque une courte pause pour ne pas fatiguer Doriane.

 

Et pendant que je donne quelques conseils à Grégoire sur la bonne façon d'éduquer son chien (ben quoi ?) nous voyons Doriane prendre la balle dans la gueule d'Ernest (il lui donne directement - le saligot).

Elle la met dans sa main, et aussi incroyable que cela puisse paraître : elle esquisse un geste pour la lancer ! Pas un grand geste, bien sûr, un tout petit mais suffisament clair pour que nous ne doutions pas. Elle recommence et parvient à donner une petite impulsion à la balle qui file autour d'elle pour le plus grand bonheur d'Ernest. Et ce petit geste, elle le reproduit une bonne dizaine de fois.

Nous sommes estomaqués !

 

La séance s'achève bien joyeusement et Doriane m'accompagne jusqu'à la grande porte, le sourire aux lèvres, un léonberg de chaque côté.

A lundi Doriane et merci !  

  

Publié dans septembre 2011

Commenter cet article

Caro 31/10/2011 12:21



Je trouve ça trop touchant Ernest qui donne la balle direct à Doriane! Pour le reste je ne dirai rien parce que je veux pas être désabonnée!! Des fois on n'a pas de photos, seulement le
souvenir dans nos coeurs, et c'est bien souvent les meilleurs moments. Comme tu racontes très bien, on se l'imagine comme si on y était :-)



Marie 31/10/2011 20:03



Merci.


Il est effectivement défendu de se moquer de l'auteur de blog...



cheznous62 30/09/2011 12:05



Mes souhaits d'agréable week end ensoleillé sous le beau temps du Nord !!


Bisous, bisous et caresses aux gros nounours !


Nicole



coraly 28/09/2011 18:58



léchouilles aux "gros" et "saligot" léos...comme quoi, qui est vraiment le maître ?



Marie 29/09/2011 20:35



Ce sont eux les patrons, tu en doutais ???



cheznous62 28/09/2011 18:16



Toujours un plaisir les récits si bien imagés de tes visites et de celles de tes "gros" : ils ne faut pas qu'ils se vexent c'est gentiment que je les appelle "les gros" !! (lol)


Quel bonheur de voir tant de joie !!


Mes bisous sous le soleil du Nord toujours présent pour notre plus grand plaisir !!


Nicole



Marie 29/09/2011 20:36



Je les appelle aussi les gros, car il faut l'avouer...ils ne sont pas franchement maigres !



madilys 28/09/2011 17:32



bravo pour l'affection que vous donnez


(alors comme ça,vous vous faites faire un brushing)


bizz à tous



Marie 29/09/2011 20:37



Bien sûr qu'ils sont brushingués les gros ! Ca me parait la moindre des choses quand on n'est pas négligé !