en solo

Publié le par Marie

Le léonberg visiteur doit être très discret..

 

C'est pourquoi, devant la foule en délire, le leonberg visiteur préfèrera rester incognito.

Laisse tomber tes lunettes Cubitus*, on t'a reconnu !

          Ferdinand lunettes 5 mois et demi  

 

019 (3)

Aujourd'hui je pars à la rencontre de nos anciens, en solo, rien qu'avec Athos. Ernest, lui, suit un mot d'ordre de grève de son syndicat et reste à la maison à tourner en rond autour de sa niche avec sa banderole.

 Je respecte son choix.         

 

 

Quand nous arrivons à l'unité Alzheimer, Denise pousse un grand "oh mon chériii, tu es revenu", Jean, moins sentimental se lève avec un gros morceau de pain destiné à Athos.

Comme je propose à Denise de la prendre en photo avec Athos, elle me répond que non, que ça ne l'interesse plus. 

Devant ma surprise, elle m'explique que sa fille lui a fait des agrandissements des photos des leonbergs. Par conséquent, vu qu'il y en a sur sa table de chevet, sur sa cheminée, sur la commode du salon, sur le mur du couloir et qu'elle n'a plus de place chez elle pour accrocher de photos, elle préfère s'abstenir de refaire des photos car elle serait trop tentée !

Nous mettons au point notre grande promenade de dans deux semaines. Nous partirons en balade avec Denise, Jean et les deux chiens (à moins que le préavis de grève soit reconduit pour Ernest). 

 

Nous partons ensuite voir Mme Desportes qui nous accueille....... et là, je me tais, je vous laisse apprécier son sourire... 

DSCF9063

C'est parti pour une séance de papouilles et câlins. Et là encore, chuuuut, ne pas déranger...

 

DSCF9058

Athos se  voit attribué plein de noms étranges tel que : monpetitchienchien, letoutoutamoirienquamoi et pour finir, et mon préféré, : lechienchou car beau comme un chien et chou heu ... comme un chou.

 

Elle fait même l'effort de le brosser, elle qui a tellement mal au bras. 

 DSCF9075Aujourd'hui, je ne bavarde pas avec Mme Desportes ; elle est bien trop occupée à papouiller le gros. Rien ni personne n'existe, et c'est tant mieux car c'est un vrai bonheur de la voir avec son chien-chou, qui ne se sent plus d'ailleurs...

A la semaine prochaine !  

 

Arrive M. Leroy, sur son fauteuil roulant. M. Leroy est d'abord surpris de la taille d'Athos mais très vite, il se passe quelque chose. Quelque chose d'impalpable et de magique...

 

DSCF9084

M. Leroy n'est pas bavard. Alors pour réchauffer l'ambiance, je lui propose de donner à Athos une friandise. Ca sera une banane. 

(Mes toutous ne mangent pas de croquettes. Viande, fruits et légumes font partie de leur alimentation quotidienne.)

 

M. Leroy épluche sa banane devant le gros. Il ne sait pas à ce moment là qu'il prend des risques inconsidérés : notamment celui de se retrouver avec un léonberg sur les genoux.

DSCF9089

Comme les gestes de M. Leroy sont sûrs, Athos n'attend pas trop longtemps. Ouf, la cata a été évitée ! Une fois la banane engloutie, le gros se couche et les yeux de M. Leroy se voilent un peu. Je crois qu'il va dormir mais non, il répond volontiers à mes questions et me parle de ses enfants et de sa jeunesse.

Puis ça se complique quand, au cours de la discussion, il en vient à parler de la guerre, de sa déportation. Je le sens très très ému, il se livre, raconte tout, et la souffrance qu'il exprime est palpable.

Je suis bien ennuyée, que faire : continuer à le questionner ou bien tenter de changer de sujet de conversation ? C'est très délicat car je ne voudrais pas faire remonter des choses trop douloureuses dont je ne saurais quoi faire, et en même temps, parler de ça semble lui plaire.... 

Alors, il dit la guerre, ses horreurs et décrit pendant de longues minutes, ses 28 mois de prisonnier. Le récit qu'il en fait est très émouvant. 

Puis ses yeux se ferment et il s'endort.

Nous partons sur la pointe des pieds, le coeur un peu serré.

 

A bientôt M. Leroy     

 

 

 

 

 

* Je remercie Cubitus de m'autoriser à publier sa photo. Il subit actuellement un entraînement intensif pour devenir le plus gentil des leonbergs visiteurs de Belgique. Une fois.

 

logo1

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Avril 2011

Commenter cet article

moac 13/07/2013 19:56


il a laire bien sympas se gros pépére .

cadix 15/04/2011 21:48



Encore un moment très émouvant sans doute, les histoires de déportation !


Semaine chargée pour nous la semaine prochaine, mardi et vendredi deux maisons de retraite au programme ! Bises. FRANCOISE



Marie 18/04/2011 18:56



Oui, c'était difficile tout ça.



les passions demoune 17 15/04/2011 21:05



j'espère que la grève d'Ernest ne va pas durer ,et que tu vas répondres rapidement à ses exigences


encore de grands moments d'émotion ,surtout avec Mr Leroy ,ça ne doit pas toujours être facile à gérer.


je te souhaite un très bon week-end Marie


bisous


et plein de papouilles aux nounours ,et surtout  ,rends nous notre Ernest


 



Marie 18/04/2011 18:56



Merci merci ! Ernest a repris le travail ouf !



suzy 14/04/2011 20:14



ben pour des raisons tres personnelles, cette fois ci, j'ai été émue plus que d'habitude, et c'est là qu'on comprend toute la souffrance de nos anciens, qui luttent toute leur vie en faisant
bonne figure, quand leur coeur et leur corps sont meurtris  par des souvenirs insoutenables, 


j'aurai pu voir mon pere et ma mere à la place de monsieur Leroy, cela m'emeut terriblement 


athos fait merveille, et le ti cubi sera là pour la releve j'en suis bien sur !!!



Marie 14/04/2011 22:35



Oui j'avoue que j'étais aussi très chamboulée par ces confidences.



Christine et les Fleurs 14/04/2011 16:53



L'est où notre" Expert" en grève , il nous manque déjà ....De beaux échanges encore une fois . Câlins à vous les léobonheurs !!!!!!



Marie 14/04/2011 22:34



L'expert fait la nounou et s'occupe de son petit neveu quelques jours en vacances chez nous...